CmemPAMAL_Logo.jpg

Présentation

     CmemPAMAL a pour objectif d’aider quiconque en butte à une question (ou plusieurs) sur les matériaux et/ou les méthodes de fabrication ou de transformation les utilisant. Il s’adresse prioritairement à ceux impliqués dans le domaine de l’art, de l’artisanat d’art et du design sans, toutefois exclure, le secteur industriel, en privilégiant l’industrie du luxe dans ce dernier cas.

      Le service proposé par CmemPAMAL repose sur des prestations de conseil menées par Michel Jeandin sur son expérience de plus de 40 ans en science et génie des matériaux (voir son CV).

     Le parcours de Michel Jeandin s’est déroulé au sein de l’Ecole des Mines de Paris (actuellement MINES ParisTech), en étroite interaction avec le milieu industriel. Depuis le début des années 2000, son champ d’intervention s’est étendu au domaine de l’art et de l’artisanat d’art auquel l’ont conduit, d’une part, sa passion pour l’art et, d’autre part, la demande d’innovation « matériaux-procédés » qui y faisait jour.

      Les différentes pages de ce site (correspondant aux onglets principaux), présentent un contenu exclusivement associé à l’art, l’artisanat d’art et le design sur lesquels CmemPAMAL se concentre, depuis sa création en 2020. Outre le parcours de Michel Jeandin déjà mentionné, des exemples de programmes et collaborations dans lesquels Michel Jeandin fut/est impliqué y sont donnés. Parmi ces programmes, ceux dénommés CPAMAL et AesthEff, restent en permanence ouverts à tout partenaire susceptible d’être intéressé par les rejoindre (utiliser pour cela la page « Contact »). La page « Galerie », en clin d’œil au 8ème art, présente une série de photographies à vocation artistique et/ou récréative. Enfin, une dernière page intitulée

« Tribune et articles », réunit quelques articles et chroniques publiés par Michel Jeandin, à l’intersection entre le domaine de l’art et celui des matériaux. Elle ouvre aussi une tribune sur le sujet, avec les visiteurs du site de CmemPAMAL.

  

      Le court paragraphe qui commence ici, à défaut d’introduction (qui ne serait pas dans l’esprit d’un site internet, ni à sa place ici) et encore moins d’aguiche (vu son style), donne, cependant, quelques lignes visant à justifier CmemPAMAL. CmemPAMAL a pour objectif de contribuer à transférer au monde de l’art et de l’artisanat le fruit des développements « Matériaux & Procédés » réalisés pour l’industrie. L’idée n’est ni neuve ni originale puisque chacun sait qu’à l’Antiquité et à la Renaissance, notamment, art et ingénierie se confondaient souvent, aidés en cela par quelques génies créatifs. Cependant, ce n’est pas parce qu’originalité, nouveauté et génie peuvent manquer en l’espèce qu’il ne faut pas agir dans le sens d’un décloisonnement comme CmemPAMAL a vocation à le faire. Son activité s’appuiera, pour cela, sur une expérience acquise sur plusieurs décennies, notamment au sein d’une institution (MINES ParisTech/Ecole des Mines de Paris, cf. CmemPAMAL/Parcours) en symbiose avec l’industrie et intégrée dans le groupement PSL (Université Paris Sciences & Lettres), y côtoyant ainsi des établissements hors du monde de l’ingénierie comme les Beaux-Arts (ENSBA), les Arts-Déco (EnsAD) et la Fémis. La (dé)raison pour laquelle CmemPAMAL a été créé est d’aider à rendre les matériaux plus signifiants comme le disait Romain Thomas et développer des recettes (procédés/méthodes) au sens qui leur est donné en histoire de l’art, hors du territoire industriel donc.